6 livres à lire à la plage !

Partagez le contenu

6 livres à lire à la plage ! Le beau temps revient, le soleil bat son plein : voilà l’été qui arrive !

Il est temps de préparer votre valise pour partir en vacances. Destination la plage !

Mais quels livres allez-vous emporter ? Une romance à l’eau de rose ? Un polar haletant ? Un essai philosophique ? Des poèmes enchanteurs ? De nombreux choix se profilent à l’horizon…

Voici notre sélection de livres à lire à la plage !

Un barrage contre l’Atlantique, de Frédéric Beigbeder 

Paru en janvier 2022, ce roman rencontre déjà un grand succès auprès du public. Dès les premières lignes, l’auteur nous confronte à un exercice de style : ses phrases sont courtes et après chacune d’elles, il y a un saut de ligne. Au fil de la lecture, les phrases s’allongent et les sauts de ligne commencent à disparaître : nous entrons dans l’histoire !

Beigbeder va nous dévoiler sa vie, ses relations amicales et familiales, ses doutes et ses interrogations. Un récit autobiographique original, qui contient des paragraphes d’une phrase !

Quatrième de couverture :

Au hasard d’une galerie de Saint-Jean-de-Luz, Frédéric Beigbeder aperçoit un tableau représentant une cabane, dans une vitrine. Au premier plan, un fauteuil couvert d’un coussin à rayures, devant un bureau d’écrivain avec encrier et carnets, sur une plage curieusement exotique. Cette toile le fait rêver, il l’achète et soudain, il se souvient : la scène représente la pointe du bassin d’Arcachon, le cap Ferret, où vit son ami Benoît Bartherotte. Sans doute fatigué, Frédéric prend cette peinture pour une invitation au voyage. Il va écrire dans cette cabane, sur ce bureau.

Face à l’Atlantique qui à chaque instant gagne du terrain, il voit remonter le temps. Par vagues, les phrases envahissent d’abord l’espace mental et la page, réflexions sur l’écriture, la solitude, la quête inlassable d’un élan artistique aussi fugace que le désir, un shoot, un paysage maritime. Puis des éclats du passé reviennent, s’imposent, tels « un mur pour se protéger du présent ».

À la suite d’Un roman français, l’histoire se reconstitue, empreinte d’un puissant charme nostalgique : l’enfance entre deux parents divorcés, la permissivité des années 70, l’adolescence, la fête et les flirts, la rencontre avec Laura Smet, en 2004… Temps révolu. La fête est finie. Pour faire échec à la solitude, reste l’amour. Celui des siens, celui que Bartherotte porte à son cap Ferret. Et Beigbeder, ex dandy parisien devenu l’ermite de Guétary, converti à cette passion pour un lieu, raconte comment Bartherotte, « Hemingway en calbute », s’est lancé dans une bataille folle contre l’inéluctable montée des eaux, déversant envers et contre tous des millions de tonnes de gravats dans la mer.

Survivaliste avant la lettre, fou magnifique construisant une digue contre le réchauffement climatique, il réinvente l’utopie et termine le roman en une peinture sublime et impossible, noyée d’eau et de soleil. La foi en la beauté, seule capable de sauver l’humanité.

Une expérience de lecture, unique et bouleversante, aiguisée, impitoyable, poétique, et un chemin du personnel à l’universel.

La chronique des Bridgerton, de Julia Quinn

Parue en 2008 pour la première fois, la série s’est vendue à plus de 200 000 exemplaires, dont 20 000 en version numérique en seulement une dizaine de jours après la diffusion de la première saison sur Netflix ! Un véritable record !

Dans le premier tome, Julia Quinn nous livre une romance du XIXe siècle, entre la sage et prude Daphné Bridgerton et le ténébreux Simon, duc de Hastings. Un Gossip Girl des temps modernes !

Quatrième de couverture :

Très chers lecteurs, quelle saison !

Au rythme des bals et des réceptions, je vous ai narré le feuilleton haletant de la folle romance entre Mlle Daphné Bridgerton et Simon, le ténébreux duc de Hastings. Valses langoureuses, rebondissements cocasses et bagarres mémorables nous auront tenus en haleine jusqu’à l’épilogue d’un romantisme échevelé.

Aurons-nous le temps de reprendre notre souffle ? Il est à craindre que non, car il se chuchote déjà dans Londres qu’Anthony, le frère de Daphné, serait décidé à convoler lui aussi. Hélas, l’élue a une sœur odieuse qui s’oppose catégoriquement à cette union en raison du passé libertin du vicomte.

Cela nous promet bien des péripéties.

Et comme il reste six Bridgerton à marier, votre dévouée chroniqueuse a de beaux jours devant elle. Ne perdez pas le fil, chers lecteurs, la saga ne fait que commencer !

Rubrique mondaine de lady Whistledown, Londres, 1813

Je t’aime, tu m’aimes, et alors ? de Jacques Paugam 

Vous vous souvenez peut-être de Jacques Paugam, le journaliste et chroniqueur de France Inter, France Culture, France 2, France 3 et TF1. Mais connaissez-vous le Paugam écrivain ? Eh bien sachez qu’il vient de publier un roman bouleversant qui aborde à la perfection l’évolution de la condition féminine, de la perception que les femmes et les hommes ont de leurs relations affectives et sexuelles, ainsi que des conditions d’une vie en couple, après 60 ans, dans la conscience d’un vieillissement réciproque et en tenant compte de l’importance nouvelle, attachée en cette période de la vie, à la perspective de la mort.

Quatrième de couverture :

Deux amants, la soixantaine, ont bien réussi dans leur vie professionnelle. Florence enseigne à la Sorbonne et Eric est un grand avocat pénal. Mais ils n’arrivent pas à avancer dans leur couple et à vivre ensemble.

Doutes et incertitudes sont renforcés par les changements intervenus dans notre société depuis une cinquantaine d’années.

Trouveront-ils la solution en ne communiquant plus, momentanément, que par mails ?

Aimer n’est pas une sinécure…

La soif de vivre, de Nora Roberts 

Nora Roberts a déjà vendu plus de 400 millions de livres dans plus de trente pays dans le monde.

Ce roman paraîtra le 1er juin 2022 aux éditions Harlequin, mais il est déjà possible de le précommander !

Quatrième de couverture :

Shane MacKade a beau trouver les femmes merveilleuses et ne pouvoir résister à leur charme, il est hors de question pour lui de s’engager dans une relation sérieuse. Pourtant, face à la délicieuse, et insupportable… Rebecca Knight, que sa belle-sœur lui a demandé d’accueillir à l’aéroport, il sent tout de suite que quelque chose de très inattendu est en train de se passer…

L’Homme du Grand Hôtel, de Valentin Musso 

Le frère de Guillaume Musso a su se faire une place dans le monde littéraire. Le 6 juin 2022, son roman L’Homme du Grand Hôtel va paraître ! Vous pouvez le précommander dès maintenant !

Quatrième de couverture :

Et si vous vous réveilliez un beau matin en ne sachant rien de votre propre vie ?

Cape Cod, Massachusetts. Écrivain mondialement célèbre, Randall Hamilton se réveille dans la chambre d’un hôtel luxueux avec vue sur l’océan. Le problème, c’est qu’il ignore totalement pourquoi il s’y trouve et comment même il est arrivé là. Pire, il semble avoir tout oublié de sa propre existence, y compris le fait qu’il est l’auteur de plus de quarante romans.

Boston, Massachusetts. Vivant de petits boulots, le jeune Andy Marzano passe tout son temps libre à écrire des romans dans son studio. La tête pleine de rêves de gloire et de reconnaissance, il collectionne surtout les lettres de refus des agents littéraires. Conscient de son cruel manque d’inspiration, Andy s’ingénie à piller la vie de son entourage. Mais un jour il franchit la ligne rouge en séduisant une jeune comédienne, Abigaël, dans le seul but de se nourrir de leur relation et de servir son ambition. En voulant diriger les autres comme de simples personnages, il s’apprête à provoquer des drames irréparables…

Un auteur couronné de succès, un apprenti écrivain miné par les échecs : les deux hommes ignorent tout l’un de l’autre. Pourtant, leurs destins sont inexorablement liés et leurs routes ne tarderont pas à se croiser. Pour le meilleur, et surtout pour le pire.

Avec ce dixième livre, Valentin Musso nous dévoile un roman à la construction diabolique et au dénouement vertigineux.

Amour et po’aimes, de Luc-Eric KRIEF 

Voici un recueil de poèmes et de pensées sur ce que la vie nous offre ou sur ce qu’elle se refuse à nous offrir.

Chaque poème, chaque pensée se rapporte à des sensations que nous vivons toutes et tous dans notre quotidien. Luc Krief a souhaité y mettre des mots pour que ces instants ne s’effacent jamais.

L’auteur nous parle d’amour, principalement, de sentiments inexprimés ou calfeutrés.

On aime sans raison. On aime avec passion. On aime sans illusions. Mais on aime, parfois, tel un caméléon.

Quatrième de couverture :

Parce que les Hommes courent après l’amour comme après une chimère.

Parce que l’amour peut faire du bien mais peut aussi faire mal.

Parce qu’aimer nous rend heureux et pleins de vie.

Parce que d’aimer nous ne saurions nous passer, j’ai voulu écrire ce que l’amour me dictait, ce que la vie me faisait vivre.

On n’aime jamais assez et on oublie tout simplement de dire qu’on aime.

Si les mots manquent, nul doute que ce recueil saura en inventer d’autres pour qu’aimer

Maintenant que vous connaissez notre sélection, il ne vous reste plus qu’à mettre les livres dans votre valise et partir en voyage (même si, avouons-le, la lecture est elle-même un long voyage !).

Découvrez plus de suggestions de lectures ici.


Partagez le contenu