Comment protéger un manuscrit ?

Partagez le contenu

Il n’est pas facile de savoir comment protéger et sécuriser ses écrits contre le plagiat ou toute forme de fraude. Les Éditions Vérone vous proposent quelques solutions simples et claires pour vous aider à protéger un manuscrit en vous indiquant la procédure à suivre.

Comment envoyer un manuscrit ?

L’envoi d’un manuscrit peut s’effectuer par le biais de plusieurs modes, tous plus ou moins rapides.

  • Sur le site officiel de la maison d’édition, en format Word ou PDF. Des plateformes de dépôt sont toujours disponibles, permettant aux auteurs de joindre leur manuscrit et de laisser leurs coordonnées afin d’être recontactés après l’étude de l’ouvrage.
  • Par mail, à l’attention du comité de lecture (les contacts sont, la majorité du temps, disponibles sur internet).
  • Par voie postale.

Comment protéger un manuscrit ?

Pour assurer la protection de son manuscrit, il est très important d’apporter une preuve d’antériorité, qui permettra de déterminer l’identité de l’auteur et de certifier que le manuscrit est bien sa propriété.

Cette preuve peut s’établir de plusieurs manières :

  • S’envoyer une lettre recommandée à soi-même, qu’il ne faudra pas ouvrir pour affirmer la preuve d’antériorité. L’autocollant qui accuse réception (apposé par la poste) peut être collé sur le rabat de l’enveloppe, pour assurer qu’elle n’a pas été ouverte.
  • Le dépôt chez un huissier ou un notaire : c’est la solution la plus sûre, puisque cette méthode est immédiatement reconnue mais reste également la plus coûteuse.
  • Faire appel à différents services qui assureront la protection de votre manuscrit, pour un certain temps et contre rémunération :
  • La SGDL (Société des Gens De Lettres)

Ce service offre plusieurs « forfaits » et plusieurs manières de déposer un manuscrit (numérique ou papier).

  • Le dépôt classique est valable 4 ans à compter de la date du dépôt. Le service est facturé 45 € et le document peut être déposé ou envoyé par voie postale à l’adresse suivante :

Hôtel de Massa – service des dépôts

38 rue du Faubourg Saint-Jacques

75014 Paris

  • Cléo : ce service est entièrement dématérialisé, le dépôt se fait grâce à une signature électronique et sans transfert de données. Il faudra compter 10 € par an pour bénéficier de ce mode de dépôt.
  • Cléo + : Le dépôt est également dématérialisé, avec cette fois-ci un transfert de données. Ce service est proposé à 10 € par an mais il faudra ajouter 2 € par tranche de 10 Mo.
  • Le SNAC (Syndicat National des Auteurs et des Compositeurs)

Le coût de ce service est facturé à 37 € et est valable 5 ans à partir de la date du dépôt.

Le dépôt ne peut être réalisé que physiquement. Il faut donc, soit prendre rendez-vous par téléphone aux 01 48 74 96 30 (du lundi au vendredi de 9h à 17h), soit envoyer son manuscrit par voie postale à l’adresse suivante :

SNAC

80, rue Taitbout

75009 Paris

  • Le dépôt légal : Le dépôt légal est effectué auprès de la BNF (Bibliothèque nationale de France). Ce dépôt n’est possible qu’une fois l’œuvre publié.

Que se passe-t-il après l’envoi du manuscrit aux maisons d’édition ?

Aux Éditions Vérone, nous recevons plusieurs centaines de manuscrits par mois. Cela veut-il dire qu’ils sont tous conservés sur nos serveurs ou dans nos bureaux ? En réalité, tout va dépendre du suivi qui sera accordé à chaque manuscrit.

  • Si un manuscrit est refusé, il est supprimé et aucune trace n’est gardée. Si l’envoi a été effectué par voie postale, le manuscrit est renvoyé à l’auteur et aucune copie n’est conservée.
  • Si le manuscrit est accepté mais que l’auteur le publie au sein d’une autre maison d’édition, alors le manuscrit est détruit.
  • Si le manuscrit est accepté et que l’auteur choisit de poursuivre l’aventure avec nous, alors l’ouvrage est bien évidemment conservé et transmis à nos différentes équipes, afin qu’elles puissent réaliser les premières épreuves.

Vous pouvez également consulter notre article 3 conseils pour envoyer un manuscrit à une maison d’édition en complément de celui-ci.

Crédit image : Pixabay


Partagez le contenu