Quelles sont les règles de ponctuation en poésie ?

Partagez le contenu

La poésie est un art qui permet d’exprimer des émotions, des sensations et des impressions, qu’elles soient fugaces ou éternelles. Elle peut également transmettre des idées, des opinions ou même un engagement politique.

Même si la poésie respecte les règles de syntaxe de base, elle diffère de la prose. Mais quelles sont les règles de ponctuation en poésie ?

Quels sont les genres de poésie ?

La poésie se décline principalement en quatre genres : le genre lyrique, épique, satirique et didactique. À ces genres, viennent s’ajouter les types de poèmes dont la structure diffère : le sonnet, l’ode, la ballade…

  • La poésie lyrique : cette forme de poésie était à l’origine chantée et accompagnée d’un instrument : la lyre. À travers elle, les poètes transmettent des émotions fortes liées à la condition humaine, comme l’amour, la mort ou encore la nature. Les émotions et les sentiments sont mis en exergue pour nous livrer des vers bouleversants.

L’ode et la ballade sont fortement utilisées dans ce genre de poésie.

  • La poésie épique : elle est centrée sur des récits historiques et conte les exploits des héros, guerriers et autres légendes. Les héros de ces poèmes sont souvent magnifiés afin de montrer leur puissance et d’en faire l’éloge.

Parmi les types de poésie lyrique, on peut citer l’épopée ou l’épigramme

  • La poésie satirique : elle a pour objectif de dénoncer et critiquer les vices et les actes de la société dans laquelle vit le poète. Ainsi, la poésie satirique emploi l’ironie et un ton humoristique afin de démontrer le ridicule des individus ou groupes d’individus qui se laissent mener par les tendances de la société.

Comme type de poème, nous pouvons citer les satires

  • La poésie didactique : elle a pour but d’enseigner et de transmettre un savoir aux lecteurs sur des sujets divers et variés concernant l’éducation, la société, la politique, la religion ou autre.

La fable est très utilisée dans la poésie didactique.

Quelles sont les règles de ponctuation ?

Dans un poème, on trouve des virgules, des points mais aussi des points d’exclamation ou d’interrogation, si nécessaire.

Exemple :

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait éclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
N’a point perdu cette vêprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au votre pareil.

Las ! voyez comme en peu d’espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautés laissé choir !
Ô vraiment marâtre Nature,
Puisqu’une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur la vieillesse
Fera ternir votre beauté.

Pierre de Ronsard (à Cassandre), 1550

Dans les poèmes dits traditionnels ou classiques, comme celui de Pierre de Ronsard, une majuscule est ajoutée à chaque début de vers, quelle que soit la ponctuation du vers précédent.

Cependant, il n’est pas rare de trouver des poèmes contemporains avec des lettres minuscules en débuts de vers, sauf si une quelconque ponctuation est présente au vers précédent.

Exemple :

Chez un tailleur de pierre

où je l’ai rencontré

il faisait prendre ses mesures

pour la postérité.

Jacques Prévert

On peut également trouver des poèmes dénués de toute ponctuation.

Exemple :

Le pré est vénéneux mais joli en automne
Les vaches y paissant
Lentement s’empoisonnent
Le colchique couleur de cerne et de lilas
Y fleurit tes yeux sont comme cette fleur-là
Violâtres comme leur cerne et comme cet automne
Et ma vie pour tes yeux lentement s’empoisonne

Les enfants de l’école viennent avec fracas
Vêtus de hoquetons et jouant de l’harmonica
Ils cueillent les colchiques qui sont comme des mères
Filles de leurs filles et sont couleur de tes paupières

Qui battent comme les fleurs battent au vent dément

Le gardien du troupeau chante tout doucement
Tandis que lentes et meuglant les vaches abandonnent
Pour toujours ce grand pré mal fleuri par l’automne

Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913

La poésie est devenue un art littéraire très libre dont l’unique ambition est de s’exprimer d’une façon peu conventionnelle. Quelle soit parsemée ou dénuée de ponctuation, la poésie peut se dérober aux règles de syntaxe pour donner un ton et un style particuliers.

Maintenant que vous êtes libérés de toutes questions… À vos plumes !

Pour nous faire découvrir vos recueils de poésie, c’est par ici ! C’est par ici !

Crédit image : pixabay


Partagez le contenu