Quels livres offrir pour la Saint-Valentin ?

Partagez le contenu

Aaaah l’amour ! Cette sensation si unique et pourtant si familière ! Tout le monde recherche l’amour, qu’il soit familial, amical ou passionnel. Beaucoup d’entre nous ressentent le besoin d’éprouver ce sentiment et les émotions qui s’ensuivent.

En parlant d’amour, on repense souvent à ces histoires d’amour authentiques, qui ont marqué chacun d’entre nous, comme Roméo et Juliette de Shakespeare, Orgueil et préjugés de Jane Austen ou encore Anna Karénine de Léon Tolstoï.

Pour cette Saint-Valentin, les Éditions Vérone vous proposent une sélection d’œuvres emplies d’amour, publiées par notre maison et écrites par des auteurs qui se dévoilent et s’extériorisent à cœur ouvert.

Amour et po’aimes – Tome I de Luc-Eric Krief [recueil de poèmes]

Amour et po’aimes est un recueil de poèmes et de pensées sur ce que la vie nous offre ou sur ce qu’elle se refuse à nous offrir.

Chaque poème, chaque pensée se rapporte à des sensations que nous vivons toutes et tous dans notre quotidien. Luc Krief a souhaité y mettre des mots pour que ces instants ne s’effacent jamais.

L’auteur nous parle d’amour, principalement, de sentiments inexprimés ou calfeutrés.

On aime sans raison. On aime avec passion. On aime sans illusions. Mais on aime, parfois, tel un caméléon.

Extrait :

On aime un jour puis on oublie pour toujours.

On aime un soir et on s’en souvient toute une vie

On aime une fois et on voudrait aimer toutes les fois.

On cherche l’amour et quand il est là on a peur d’aimer.

On cherche l’amour et on se quitte par amour

On cherche l’amour et on le fuit quand il nous submerge.

L’amour est si volatile, si imprévisible

L’amour est si complexe, si impossible

Qu’aimer ne saurait s’écrire au singulier.

Je t’aime semble être si réducteur, si improbable

Je t’aime résonne en nous comme une quête

Un besoin de vibrer, un besoin d’exister

Qu’aimer revêt parfois d’une certaine frénésie.

Pour commander le livre, c’est par ici !

Les rendez-vous manqués – En amour nous pourrions tous y gagner de Pierre E. MOUKOKO [essai]

La force de l’amour nous attire, nous fascine, nous étonne et nous comble. L’amour est incontestablement beaucoup plus que ce qu’il prétend être par sa capacité à chambouler nos vies. Il nous exhorte parfois à donner congé à notre raison et à notre bon sens.

Dans cet essai, Pierre E. Moukoko tire conséquence de ses propres constatations et entend nous les faire partager. Tout en reconnaissant les bienfaits de l’amour dans nos vies depuis la nuit des temps, l’auteur essaye de pousser plus loin sa réflexion sur le sentiment amoureux. Afin de tenter d’expliquer les raisons des ruptures ou des réussites en amour, il soumet à la sagacité des lecteurs les raisons objectives qui, selon lui, participent indéniablement au maintien ou non de la vie amoureuse entre individus.

À travers plus d’une quinzaine de couples cibles, Pierre E. Moukoko nous entraîne vers une analyse minutieuse de la vie quotidienne de véritables amoureux, ainsi que de ceux qui prétendent l’être.

Extrait :

Ainsi, alors que la chanson « J’ai un problème » de Johnny Halliday et de Sylvie Vartan, au titre révélateur, venait de démarrer, Jacques invita Jeanne à danser. Tout se passait bien entre eux. Ils dansaient joue contre joue. Ils se serrèrent l’un contre l’autre. Ils étaient cœur contre cœur, corps contre corps. Et en plein milieu de la chanson, enivré par la cohue de la musique, ce qui devait arriver arriva, Jeanne et Jacques se mirent à s’embrasser sans tenir compte de la présence des gens autour d’eux. Ils étaient seuls au monde et le bonheur se voyait dans leurs regards. Ce fut le début d’une vraie histoire d’amour…

Pour commander le livre, c’est par ici !

Deux vies en vie de Frédérique Nardelli et Martine Mallarino [témoignage]

Frédéric Nardelli et Martine Mallarino souhaitent partager avec le plus grand nombre l’histoire intemporelle mais bien réelle qu’ils vivent.

Leurs vies se sont embrasées, leurs cœurs se sont embrassés, et leurs âmes se sont trouvées pour ne former qu’un seul être.

Puisant leur inspiration dans l’histoire commune qu’ils partagent, ils laissent les mots glisser sur un parchemin et content leur histoire féerique qui a retenti comme une légende, mais qu’ils vivent comme un rêve.

Certains d’entre vous vont se reconnaître. D’autres retrouveront l’espoir qu’ils ont perdu.

Extrait 1 :

Cette sensation étrange, envoûtante et à la fois irréelle. « Comment puis-je vous faire visualiser deux âmes qui se retrouvent, qui se reconnaissent ? »

Bien plus tard, après avoir décodé cet instant, il s’agissait assurément de retrouvailles.

Le cocon formé par ces deux êtres ne va, à aucun moment de la soirée, s’amenuiser, bien au contraire. Il ne fait que s’agrandir, s’épaissir. Un sentiment étrange règne. Une plénitude que l’on perçoit rarement, voire une seule fois dans sa vie.

Ces âmes jumelles ont également écrit un roman qui s’intitule Le retour deux fl’Âmes.

Pour commander le livre, c’est par ici !

Ses amours, une vie de Stéphane Roux [roman]  

Philippe, le personnage principal du roman, n’a qu’un seul souhait : être constamment amoureux. Pour cela, il sait qu’il faut être entier, avec soi-même, et avec les autres. Être soi ou n’être personne, telle est sa devise.

Vivre à moitié, vivre du bout des doigts, vivre un amour déchu… c’est tout ce que Philippe veut éviter. La vie est bien trop courte pour ça.

Alors s’il ne les aime qu’un temps, s’il sait qu’il les fait souffrir en les quittant, il ne regrette rien de ses histoires. Il sait qu’il les a aimées plus que tout, et il ne peut pas imaginer les aimer un peu moins seulement. Il les a aimées plus que tout et il n’y a rien de plus grand, rien de plus fort à ses yeux.

Ce roman, rempli d’amour, d’espoir, et de gratitude, vous permettra de (re)découvrir ces nobles sentiments.

Extrait :

Il y en a qui disent qu’on ne peut avoir qu’un seul véritable amour dans sa vie. Que c’est comme ça et qu’il ne peut pas en être autrement. Que les autres ne sont que des amourettes de passage en quelque sorte, rien de plus. Philippe pensait que ce n’était que des balivernes tout ça évidemment. Dans ces 8 milliards de personnes, ces millions de kilomètres carrés, comment penser tomber précisément sur la seule personne qui nous convient, la seule qui est faîte pour nous ? Ce jour-là ? À cet endroit-là ? Spécifiquement celle-ci ? Alors qu’on aurait tout aussi bien pu tourner à gauche ou à droite, au lieu de continuer tout droit. Y passer à côté de quelques mètres. Alors qu’on aurait tout aussi bien pu partir un peu plus tôt ou un peu plus tard. Y passer à côté de quelques minutes. Quelques secondes. Comment penser qu’il ne peut pas y en avoir d’autre ? Qu’il ne pourra jamais y en avoir d’autres ?

Pour commander le livre, c’est par ici !

La vie en vert et orange de Maggie May [roman] 

Rachel est une fille de 17 ans qui n’a pas fait de crise d’adolescence. Calme et réservée, elle a déjà construit son identité, le sens de sa vie future. Elle a acquis ses repères, ses valeurs.

Son avenir est déjà tracé : élève brillante, après le bac elle fera des études de médecine puis elle se mariera probablement avec ce petit ami qui ne la rend pas plus heureuse que cela mais avec qui elle a déjà ses habitudes. Avec le sérieux qui la caractérise, elle s’est déjà installée dans sa zone de confort qui la rassure et dont elle a le contrôle.

Cependant, la sécurité est parfois un piège, un sentiment qui peut être une entrave à notre épanouissement personnel. Devenir adulte c’est comprendre qu’il ne suffit pas de vouloir quelque chose pour que cela se réalise. La vie rangée de Rachel va être bouleversée et remise en question à l’aube de ses 18 ans. Une rencontre va faire naître des sentiments, des émotions et impulsions nouvelles qu’elle craint de ne pas pouvoir contenir. Sa sécurité va vaciller et Rachel va basculer dans un monde et une période inconfortable, mais aussi exaltants.

Extrait :

C’est à ce moment qu’il est apparu, sortant d’une pièce sur notre gauche.

— Je peux vous aider ?

Une tête frisée nous fixe de ses yeux bleus. Qu’est-ce qu’il est beau. Se dresse devant moi un homme un peu négligé mais tellement classe à la fois. Un chic naturel. Je suis surprise de ma re­marque. Je ne remarque jamais personne. Je ne REGARDE jamais personne. Surtout depuis que Maxence est là pour y veiller de près…

Je détourne le regard, par habitude, comme pour éviter une dispute. Mais aujourd’hui, il n’est pas là. Je peux jeter un regard à des incon­nus, leur sourire, et même leur parler si l’envie m’en prend…

Pour commander le livre, c’est par ici !

Pour l’éternité et même après… d’isabelle Schaal [roman]

 Le grand amour existe-t-il ? Sommes-nous tous en quête de notre âme sœur ? Pouvons-nous la rencontrer ? Les femmes sont-elles formatées depuis l’enfance à croire que le prince charmant existe ?

Pour l’éternité et même après met en lumière le langage des âmes et montre que certaines personnes sont destinées à se rencontrer et à vivre quelque chose de puissant. Cet ouvrage met en avant l’alchimie des corps et de deux âmes qui n’en forment plus qu’une.

L’amour est un sentiment aux aspects multiples. L’amour viscéral d’une mère pour ses enfants peut-il effacer la femme, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que la mère ?

Ce roman unique en son genre et émouvant nous entraîne dans un tourbillon de sentiments exacerbés, dans un amour fou qui fait perdre la tête. Il nous plonge dans l’amour indéfectible et irrationnel d’une mère pour ses enfants.

Extrait :

Marco se leva, il mit la main dans la poche de son jean, me tendit un papier plié en quatre, me sourit et me dit qu’il avait écrit ça le lendemain du jour de l’an. Je lui demandai si je devais attendre pour le lire, ou si je pouvais le lire maintenant. Il me fit oui de la tête.

« Tu vis en moi sans m’approcher,

Partout je sens ton souffle,

Je n’ose te regarder,

Je n’ose espérer t’aimer…

C’est un amour interdit, je le sais

Et pourtant…

Je t’aime. »

Je n’arrivai pas à lever les yeux de ce petit morceau de papier, de ces quelques phrases, je n’osai pas regarder Marco, j’étais prise entre deux mondes bien distincts, celui du cœur et celui de la raison, comment avait-on pu en arriver là ? Est-ce que j’avais fait quelque chose ? Est-ce que j’avais eu un comportement qui prêtait à confusion ? Avais-je une seule fois, pendant toutes ces années, eu un regard évocateur, un geste ? Mon esprit fut assailli de mille questions. Je levai la tête, je le regardai droit dans les yeux, son visage était impassible, j’étais incapable de dire un mot, pas un son ne sortait de ma bouche, lui non plus ne parlait pas, il se contentait de me fixer avec toute l’intensité de son regard. Nos mains s’entrelacèrent et à cet instant je pensais que nous ressentions la même chose, c’était étrange ce qu’il nous arrivait, ce sentiment, nous ne l’avions pas vu venir, cet étrange mélange de deux âmes… Ni lui ni moi ne prononçâmes le moindre mot, et ce fut là dans ma cuisine que commença à s’opérer insidieusement la magie.

Pour commander le livre, c’est par ici !

Aime-moi s’il te plaît de Roxane Launay [roman]

Aime-moi s’il te plaît est un roman d’amour unique. Il dépeint, avec une grande sensibilité et une honnêteté sans pareille, les relations amoureuses et humaines.

Rose, le personnage principal, est la métaphore de la souffrance et de l’amour. Tout au long du roman, elle évolue et apprend de ses expériences à mesure qu’elle découvre progressivement l’amour avec Estéban.

Mais rien n’est éternel et, très vite, le malheur et la douleur s’installent.

Aime-moi s’il te plaît est un véritable message d’espoir et une ode à l’amour.

Extrait :

— Vous, vous me paraissez si fragile, me dit-il en bégayant.

Il tremble légèrement des mains. Il est décontenancé je le vois, je le sens.

— Je vous remercie mais ça va.

— Euh… si, enfin je veux dire qu’il ne faut pas le prendre mal, je vous vois triste.

— Peut-être, c’est étrange comme première approche n’est-ce pas ?

— Étrange ? Ce que je vous ai dit ? [… ]

Je sens en lui quelque chose de paralysant, de rassurant et en même temps je fuis l’amour, comme depuis toujours. J’en viendrais même à dire que je fuis simplement les relations, sans même parler d’amour. Je les fuis toutes, sauf celles que j’ai construites.

Pour commander le livre, c’est par ici !

Pour la Saint-Valentin, laissez-vous envoûter par ces œuvres qui sauront vous bercer avec amour et tendresse…

Venez découvrir toute l’actualité des éditions Vérone ici.


Partagez le contenu