Commencer l’écriture d’un livre …

Partagez le contenu

Avant de commencer l’écriture d’un livre, il est important de déterminer à qui il s’adresse et de se fixer des objectifs pour réussir au mieux son projet d’écriture.

Beaucoup d’entre nous écrivent, par passion, par besoin, par curiosité, ou encore pour s’extérioriser.

Certaines personnes préfèrent que cette expérience d’écriture reste dans le domaine privé. Les textes ne seront alors lus que par ceux qui les auront écrits. D’autres partagent leurs écrits avec un cercle de proches. Et d’autres encore veulent faire connaître leur livre au grand public et être publiés.

Identifier le genre littéraire de l’ouvrage

Avant de se lancer dans la rédaction, il est important d’identifier le genre littéraire du récit :

  • Le genre narratif : il a pour but de raconter une histoire, qu’elle soit réelle ou fictive. Le narrateur peut être omniscient, interne ou externe au récit.
  • Le genre poétique : il se renouvelle sans cesse et peut se présenter sous différentes formes : acrostiche, sonnet, ballade, ode, calligramme ou encore haïku.
  • Le genre théâtral : sa singularité réside dans le fait que l’auteur s’exprime à travers les paroles de ses personnages. Il est composé de dialogues et de didascalies.
  • Le genre épistolaire : il regroupe les lettres et correspondances écrites entre les personnages.
  • Le genre argumentatif : il permet à l’auteur de défendre un point de vue et d’exposer sa réflexion sur diverses thématiques, comme la politique, la science, ou encore la société.

Suivre une méthodologie

Chaque auteur travaille différemment et est libre d’adopter la « technique » qui lui convient le mieux. Néanmoins, il est important de définir la structure du récit.

  • Les personnages, les événements majeurs, l’intrigue principale et les intrigues secondaires… Tous ces éléments contribuent à mettre en place un plan et à structurer la rédaction.
  • L’approche chronologique : bien que basique, elle permet de structurer le récit en suivant une certaine chronologie. Ainsi, on peut suivre l’évolution du personnage principal, ses difficultés et ses triomphes. L’anachronie est également très prisée.
  • L’approche thématique : à travers cette approche, l’auteur sectionne ses chapitres en thèmes. Ainsi, l’histoire n’est plus régulée par le temps, mais plutôt par les thématiques.

Le processus d’écriture d’un livre n’est jamais le même d’un auteur à un auteur.

Vous pouvez écrire un chapitre et décider de le mettre à la fin de l’histoire. Tout comme vous pouvez écrire « un dernier » chapitre, et l’utiliser finalement en guise de prologue. L’important, c’est d’aller au rythme qui vous convient, selon la structure qui vous plaît le plus.

Avoir un rythme d’écriture 

Maintenir un rythme d’écriture est très important. C’est ce dernier qui définira vos objectifs et vous permettra de réaliser votre projet.

  • Établissez un agenda : il vous permettra d’avancer plus rapidement dans la rédaction, en vous fixant chaque jour un objectif à atteindre. Vous aurez ensuite la satisfaction d’une tâche achevée.
  • Dévoilez votre projet à vos proches : c’est une manière de vous tenir à votre agenda. Une fois le projet dévoilé, vous ne pourrez plus faire machine arrière !
  • Le travail de recherche : c’est une étape non négligeable, qui permet d’apporter du réalisme à l’histoire ou simplement de trouver l’inspiration.
  • L’isolement peut être une source de motivation à la rédaction : cette méthode, bien que drastique pour certaines personnes, est sans doute l’un des meilleurs moyens d’avancer sur votre projet. Vous trouverez certainement la concentration qu’il vous faut pour atteindre vos objectifs.
  • Lisez ! il n’y a rien de mieux pour trouver l’inspiration, aussi bien pour la forme que pour le fond.

Voilà donc nos quelques conseils pour vous motiver à commencer la rédaction de votre livre ! Désormais, vous n’avez plus d’excuses !

Crédit image : pixabay


Partagez le contenu