Le rôle de l’éditeur en 3 points

Partagez le contenu

Le rôle de l’éditeur : Du latin editor, l’éditeur est celui qui fonde et édite un livre. Autrement dit, qui va permettre à un auteur de publier son livre et d’en faire un objet commercial.

1. Le rôle de l’éditeur : la sélection

Pour être un bon éditeur, il faut sélectionner les ouvrages et les auteurs que l’on va publier. Comme un site web, un magazine ou encore un journal, l’éditeur d’un livre doit construire sa ligne éditoriale. Cette sélection lui permet d’attirer un certain type de public et de créer l’image de sa marque. De plus, chaque année, un éditeur reçoit entre 3 et 6 mille ouvrages, il est donc évident qu’il ne peut pas tout publier…

Les critères éliminatoires de l’éditeur 

Pour commencer, l’éditeur évince les ouvrages qui :

L’importance du choix des auteurs 

Certains ouvrages peuvent aussi être éliminés à cause de leur auteur. Ce peut-être pour des questions idéologiques, esthétiques ou liées à la mauvaise réputation de l’auteur. En effet, l’auteur est représenté par son éditeur, il est important pour celui-ci d’en partager les valeurs. L’éditeur hérite de ce fait de la réputation de l’auteur, il serait dommage qu’un mauvais choix ternisse l’image de l’éditeur…

La lecture et la rédaction d’un rapport 

Après avoir éliminé une majeure partie des ouvrages, vient ensuite la seconde étape : celle du rapport. Pour cette étape, l’éditeur n’est pas seul. Il est aidé par des lecteurs-pigistes qui doivent lire les manuscrits et écrire un rapport. Les rapports sont ensuite transmis au responsable éditorial, accompagné parfois d’un comité de lecture – aussi appelé comité éditorial – pour qu’ils réalisent le choix final.

2. Le début d’une longue relation

Une fois les ouvrages sélectionnés, l’auteur et l’éditeur se rencontrent pour signer le contrat de publication qui régit les droits et les devoirs de chacune des deux parties. Ils règlent ensemble la quantité envisagée du premier tirage et le mode de rémunération de l’auteur : en pourcentage dans la grande majorité des cas mais ce peut aussi être en forfait.

L’éditeur aura tout au long de cette aventure la mission d’accompagner son auteur. Il doit le conseiller, le relire afin d’améliorer son travail et de produire le plus bel ouvrage possible.

3. L’éditeur, un vrai chef d’orchestre

Enfin, l’éditeur est un coordinateur. C’est la personne qui va rédiger la 4ème de couverture, choisir le titre du livre, s’occuper du design de l’ouvrage. Il va s’occuper de faire connaître le livre en se rapprochant des points de ventes, des libraires, et de le distribuer en s’occupant des stockages, des commandes et des facturations. Autrement dit, l’éditeur est l’intermédiaire, entre l’auteur et le lecteur.

Vous l’aurez compris, être éditeur c’est être polyvalent. C’est avoir un excellent sens de l’analyse pour repérer les ouvrages à succès, avoir le sens du relationnel pour pouvoir aider l’auteur et le sens de l’organisation pour faire paraître le livre à temps.

Le 20/07/2021 par Cécile


Partagez le contenu